Maya Kamaty : Pandiyé

Maya Kamaty : Pandiyé

Festival L'Oreille du Monde
Musique
Le Caméléon - Pont-du-Château
Vendredi, 14 février, 2020
20h30
Tarifs : 
10€ / 8€ / 4€ -12 ans
Plus de renseignements : 
04 73 83 73 62
Site internet 
www.pontduchateau.fr
Durée : 
1h30

© Cdemaison
Il paraît loin le temps où la « môme Pounia », fille de Gilbert Pounia membre fondateur du célèbre Ziskakan, faisait ses premiers pas sur scène comme choriste. Depuis, Maya s’est emparée de la langue créole en même temps que du maloya, ce blues ternaire hérité des esclaves malgaches et africains.

Délaissant l’acoustique du premier album (Santié Papang - 2014 / « Coup de cœur » de l’Académie Charles Cros), Maya Kamaty a choisi de faire évoluer en profondeur sa musique et de frotter ses rythmes et ses mots à d’autres sonorités, notamment électroniques. Épaulée de musiciens hors pair, est né Pandiyé, un album suspendu entre tradition et modernité. De puissantes basses, empruntant aussi bien à l’electro-folk de l’islandais Asgeir, au hip-hop de Kendrick Lamar, à la pop de Björk ou au dubstep, viennent soutenir les traditionnels kayamb et roulèr du maloya, en même temps qu’elles donnent à entendre d’autres instruments de la culture réunionnaise : la takamba (plus connu sous le nom de n’goni), mais également les tambours d’habitude réservés aux cérémonies malbars (des descendants de tamouls, dont Maya incarne la 5e génération, venus d’Inde pendant la période de l’engagisme).

Maya et sa clique ont trouvé avec Pandiyé le juste équilibre entre l’organique et l’électronique. Leur maloya réinventé n’appartient plus seulement à La Réunion, mais au monde entier.